Dossier de la santé en ligne

Les pharmacies en ligne sont un phénomène relativement récent pour les consommateurs français. Si cela peut en étonner certains, le milieu pharmaceutique sur internet est solidement encadré par la loi française. En effet, il est impossible pour n’importe qui de pouvoir vendre n’importe quels médicaments sur internet.

Au départ, la proposition de loi ne semblait pas être acceptée par une grande partie du milieu médical et notamment par celui des pharmaciens traditionnels. Après un long débat entre les différents acteurs, un juste milieu a pu être trouvé afin que chacun puisse être satisfait de cette nouvelle loi qui révolutionne la vision que nous avions des soins et notamment de l’accès aux médicaments.

Il parait essentiel d’évoquer, non seulement les débuts de la pharmacie en ligne, mais également tous les points et chiffres clés de ce secteur, ainsi que l’importance du choix des sites disponibles sur internet. Plus largement, nous nous intéresserons au domaine de la santé en ligne et évoquerons notamment le développement des opticiens en ligne ainsi que les différents métiers touchant au secteur pharmaceutique et optique en ligne.

Les pharmacies en ligne, un phénomène nouveau en France

Si aujourd’hui il est possible de s’adresser à un vendeur de médicaments sur internet, ce n’était pas le cas il y encore un peu plus de 2 ans. Auparavant, le consommateur était forcément obligé de se rendre dans une pharmacie traditionnelle pour y trouver les soins nécessaires. C’est d’ailleurs ce que font encore la majorité des clients français. Mais nous en reparlerons un peu plus tard.

Tout d’abord, il faut resituer les débuts de la pharmacie en ligne et comment ce nouveau cadre légal a pu se développer. Il est impératif de remonter en l’année 2012. Plus précisément, le 19 décembre de cette même année, la ministre de la Santé du récent gouvernement, Marisol Touraine, propose une nouvelle ordonnance. Rappelons qu’en droit français, une ordonnance ne peut être prise par le gouvernement uniquement si le Parlement l’en a habilité, selon l’article 38 de la Constitution. Une ordonnance est assimilée à un ou des règlements et entre en vigueur dès sa publication. Néanmoins, il faut que le Parlement l’approuve dans un temps imparti afin que l’ordonnance puisse avoir une valeur législative.

Ainsi, la nouvelle ordonnance présentée par Marisol Touraine fin 2012 doit permettre l’autorisation de la vente de médicaments sur internet sur l’ensemble du territoire français, avec bien évidemment certaines mesures à respecter. Cela ne concerne que les médicaments disponibles sans ordonnance. Dès le lendemain, la présidente de l’Ordre National des pharmaciens, Isabelle Adenot, demande à ce que cette nouvelle mesure soit encadrée rigoureusement pour empêcher certaines dérives. Une mobilisation générale de l’ensemble des représentants de la chaîne du médicament est ainsi demandée de la part d’Isabelle Adenot en attendant le texte de loi.

Le premier janvier de l’année suivante, c'est-à-dire en 2013, le décret relatif à l’ordonnance présentée par Marisol Touraine est publié dans le Journal Officiel. Ce décret donne ainsi la possibilité, uniquement aux personnes diplômées en pharmacie, de pouvoir vendre des médicaments sur internet. Plus précisément, cela concerne exclusivement les médicaments non soumis à une ordonnance médicale. Par la suite, il faut attendre le 20 juin 2013 pour qu’un arrêté soit publié afin d’apporter davantage de précisions sur le décret.

Depuis, tout pharmacien qui le souhaite peut donc vendre en ligne des médicaments non soumis à ordonnance. Au départ, le temps que tout se mette en place, certaines fraudes étaient encore possibles. Cependant, désormais, il semblerait que les contrôles soient beaucoup plus efficaces. Ces pharmacies en ligne possèdent de nombreux avantages pour les consommateurs, mais aussi pour les vendeurs.

Des médicaments non soumis à ordonnance

Comme nous l’avons évoqué de nombreuses fois dans le paragraphe précédent, cette nouvelle loi concerne uniquement la vente de médicaments non soumis à une ordonnance médicale. Il est important de le souligner, car cette condition est l’une des bases du bon fonctionnement de cette mesure. En effet, en tant que consommateurs, il a toujours été possible pour nous d’avoir accès à des médicaments avec ou sans ordonnance. Tout va dépendre du type de médicament sachant que celui-ci dépend lui-même de ce qu’il est censé soigner. Si certains médicaments nécessitent une prescription médicale pour pouvoir les acheter, cela s’explique pour plusieurs raisons, l’une des plus importantes étant qu’ils peuvent être utilisés pour d’autres effets jugés dangereux.

En France, une ordonnance médicale va préciser les prescriptions du médecin sur les médicaments auxquels aura droit le patient. Ce sont le Code de la Santé Publique et celui de la Sécurité Sociale qui vont régir le cadre légal de l’ordonnance via différents articles. On dénombre 5 types différents d’ordonnances. Il y a l’ordonnance classique, la bizone, la sécurisée, celle concernant les produits d’exception et celle électronique.

Les médicaments sans prescriptions sont donc généralement utilisés pour des maux assez courants et peu dangereux pour la santé. Il est donc impératif que seuls ces types de médicaments soient actuellement autorisés à être vendus sur internet. Cela permet de tomber dans des trafics de médicaments qui auraient des conséquences néfastes. Surtout, qu’en plus de pouvoir vendre en ligne uniquement des soins non soumis à prescription, seuls des pharmaciens peuvent le faire. Il est donc impossible pour toute autre personne de commercer ce type de produit que ce soit sur internet ou de façon traditionnelle. Là dessus la loi est intransigeante.

Si le nombre de pharmacies en ligne ne cesse de croître, c’est non seulement parce que la demande de la part des consommateurs croît également notamment du fait du côté pratique, mais c’est aussi parce que les prix des médicaments sans ordonnances sont libres. Il faut comprendre par là que c’est le vendeur, c'est-à-dire le pharmacien en ligne qui choisit lui-même le prix auquel il va proposer chacun de ses médicaments. Chaque vendeur va donc proposer des prix plus ou moins éloignés par rapport à ses concurrents. Face à ce constat, certains internautes se sont engouffrés dans la brèche en créant des comparateurs de prix disponibles en ligne afin d’aider les consommateurs à faire leur choix.

Les meilleurs médicaments au meilleur prix, savoir faire le bon choix

Pour une personne souhaitant, du jour au lendemain, faire l’achat de médicaments sur internet plutôt que dans sa pharmacie habituelle, il n’est pas évident de savoir où trouver les informations et les pharmacies en ligne. Comme pour tout produit dont le prix varie en fonction du vendeur, il est confortable de pouvoir choisir le meilleur rapport qualité/prix. C’est la principale raison d’existence des sites de comparaison.

En effet, l’intérêt d’un tel site, c’est que l’on va pouvoir s’informer sur chacun des acteurs, mais aussi comparer les tarifs mis en place par chacun d’entre eux. Cependant, il faut bien prendre en compte qu’en fonction du médicament que l’on va vouloir, telle ou telle pharmacie en ligne sera plus intéressante, mais que pour un autre médicament, les prix seront peut-être plus avantageux sur un autre site. En résumé, il convient pour chaque médicament différent de vérifier quelle offre est la plus avantageuse et ne pas hésiter à changer de vendeur en fonction du produit.

Une fois cela fait, on saura exactement vers qui se diriger pour chacun des médicaments. Puis, de temps en temps il est intéressant de retourner sur un comparateur de prix afin de vérifier si ces derniers n’ont pas évolué.

Parmi les différents sites spécialisés dans la comparaison de pharmacies en ligne le site http://www.pharmaciesenligne.info/ a l’avantage d’être clair et de s’intéresser aux principaux vendeurs de médicaments sans ordonnance sur internet. Pour chaque pharmacie on retrouve donc les principales informations, notamment en matière de prix pratiqués, mais également les avis des internautes et lien vers le site du vendeur en question.

Pour le moment, sont regroupées sur ce comparateur en ligne les 5 principales pharmacies accessibles sur internet : 1001Pharmacies, Comptoir Santé, EuroClinix, Farmaline et Laboratoires Yves Ponroy. Bien sûr, d’autres comparateurs en ligne sont disponibles sur internet. D’autant plus que le nombre de pharmacies en ligne progresse de plus en plus. On peut en évoquer certaines parmi les plus connues et non mentionnées précédemment : Pharma-Z, Le Comptoir du Médicament, Pharmaservices, PharmaShopi. Il s’agit ici d’une liste non exhaustive par rapport au choix disponible sur internet. 

Dans tous les cas internet regorge d’informations et de sites spécialisés qui nous fournissent les meilleures informations pour bien débuter dans l’achat de médicaments en ligne.

Les avantages de la vente en ligne

L’autorisation de pouvoir vendre des médicaments sur internet présente de nombreux atouts pour les vendeurs et pour les consommateurs. Cela a ouvert de nouvelles possibilités et une nouvelle façon de faire ses achats en lien avec notre époque. En effet, de plus en plus de personnes ont déjà pris l’habitude de faire leurs achats sur internet. Cette façon de faire se retrouve aussi bien dans l’alimentaire, que dans le vestimentaire et dans la plupart des biens consommation avec notamment des géants du net qui vendent un large éventail de produits. Cependant, les médicaments touchaient à un autre cadre de la loi, mais aussi à un sentiment moral. Plus que les autres produits disponibles en ligne, le marché des médicaments a besoin d’être fortement réglementé pour éviter certaines dérives qui s’avèreraient dangereuses. C’est ce qui explique que seuls les pharmaciens sont habilités à vendre de tels articles sur internet, et que ne sont concernés que les médicaments disponibles sans ordonnance médicale.

Peut-être que certains sont encore sceptiques face à cette nouvelle possibilité d’achat. Il convient donc de leur présenter les principaux avantages qu’offrent les pharmacies en ligne. L’un des plus importants est mis en avant par les économies réalisées par ce système. En effet, les médicaments vendus sur internet le sont généralement à un prix inférieur que dans une pharmacie traditionnelle. Cela s’explique par le fait que ça entraîne moins de charges pour le pharmacien de le vendre en ligne que directement via sa boutique. De plus, étant donné qu’on parle ici de médicaments non soumis à ordonnance, leurs prix sont directement fixés par le vendeur comme il le désire. Néanmoins, face au nombre de pharmacies en ligne auxquelles à directement accès l’acheteur qui va pouvoir sélectionner le meilleur prix, les vendeurs sont donc poussés à proposer des prix attractifs afin d’attirer les consommateurs. Finalement, certaines pharmacies en ligne proposent à l’acheteur de venir chercher ses produits directement en boutique une fois après les avoir sélectionnés et payés sur internet. Cette solution permet au consommateur de ne pas payer de frais de port.

Outre le gain d’argent, utiliser les pharmacies en ligne va permettre un gain de temps. Le consommateur n’a pas besoin de se déplacer jusqu’à la pharmacie, c’est en quelque sorte elle qui vient à lui. En quelques clics, il sélectionne les médicaments dont il a besoin et les ajoute à son panier virtuel. Puis, il paie sa commande grâce à sa carte bancaire et confirme l’achat. Les médicaments seront ensuite livrés chez lui dans le plus bref délai ou l’attendront dans une pharmacie traditionnelle où il n’aura plus qu’à venir les cherche à la date choisie. Il est donc désormais possible d’acheter ses médicaments sans ordonnance à n’importe quel moment de la journée, même la nuit, et depuis n’importe quel endroit. Il suffit juste d’avoir accès à internet et de disposer d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

En naviguant sur le site d’une pharmacie en ligne on va pouvoir s’informer plus facilement avant d’acheter tel ou tel médicaments. Pour chacun d’entre eux, le consommateur a en effet accès à la notice et à toutes les indications qu’il faut connaître avant d’utiliser tel ou tel produit. On peut donc faire son propre choix sans être influencé parle pharmacien, mais uniquement en s’informant par nous même sur les effets du médicament, et de façon simple et rapide.

Les pharmacies en ligne apportent donc un confort supplémentaire auquel on s’habitue vite malgré peut-être une réticence au départ. Dans tous les cas cette façon de faire n’engage à rien, et on peut très bien essayer et si ça ne nous plait pas on revient à une façon de faire plus classique. De plus, en cas d’achat de médicament nécessitant une ordonnance d’un médecin, il faudra obligatoirement se rendre dans une pharmacie conventionnelle.

Un secteur encore en pleine progression

Avec à peine 2 ans d’existence, les pharmacies en ligne sont encore nouvelles dans le paysage français. Avant qu’elles ne deviennent réellement une solution choisie par la majorité des gens quelques années devraient s’écouler. Il s’agit d’un secteur en pleine expansion qui devrait, dans les années à venir, attirer de plus en plus de consommateurs, mais aussi de vendeurs. Afin de vous éclairer sur ce que représente actuellement le marché des pharmacies en ligne et sur ses possibilités d’évolution dans le temps, le mieux est d’apporter les chiffres clés de ce secteur.

Ainsi, à l’heure actuelle on estime à plus de 10 000 le nombre de médicaments sans ordonnances vendus en France via internet, en l’espace de seulement 2 ans. Concernant les consommateurs français, une partie a déjà été conquise par cette nouvelle façon d’acheter. En effet, pas loin de 15 % des consommateurs achètent déjà leurs médicaments sur internet, tandis que 26 % se disent prêt à le faire, mais hésitent encore. Cependant, un autre chiffre est encore plus étonnant, il s’agit du nombre de consommateurs qui se disent prêts à acheter en ligne des médicaments nécessitant une prescription de la part d’un médecin ce qui, rappelons-le, n’est pas encore légal en France.

Le profil type du consommateur de médicaments en ligne est particulier. Il s’agit d’une femme puisque 9 acheteurs sur 10 sont des femmes. Elle est âgée de 46 ans (en moyenne) et vie dans un milieu rural ou semi-rural, c'est-à-dire qu’elle a besoin de se déplacer pour aller dans la pharmacie la plus proche, ce qui favorise en grande partie l’achat de médicaments sur internet.

Généralement ces médicaments non soumis à ordonnance sont utilisés pour traiter des symptômes bénins, ne nécessitant pas l’intervention d’un médecin et disparaissant rapidement. Cette façon de faire s’apparente à de l’automédication qui représente environ 16 % de l’ensemble de la médication française, alors que ce taux grimpe à 23,3 % en moyenne lorsque l’on prend en compte 8 pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). A noter que 97 % des Français à recours à l’automédication pour certains symptômes précis et que 95 % de la population pioche directement dans son armoire à pharmacie pour se procurer les médicaments d’automédication. Dans un quart des cas, il s’agit de soigner des symptômes liés aux voies respiratoires (24 %). Arrivent ensuite médicaments d’antalgie (18,7 %), ceux liés aux voies digestives (13,4 %), la dermatologie (10,2 %), la circulation (6,4 %), les vitamines et suppléments minéraux (5,8 %), l’homéopathie (4,8 %), les médicaments anti-tabac (3,9 %) et les sédatifs et tranquillisants (3,4 %).

Si tout le monde n’achète pas encore ses médicaments sans ordonnance via internet, 80 % sont déjà allés au moins une fois sur internet pour s’informer concernant une maladie ou un symptôme, et 60 % pour en savoir davantage sur un médicament.

En France, le nombre de pharmacies en ligne ne cesse de progresser, mais est encore faible par rapport au nombre de pharmacies classiques, environ 180 contre pas loin de 22 500 pharmacies réparties sur l’ensemble du territoire français. Notre pays n’est pas le seul ni même le premier au autoriser la vente de médicaments en ligne. De nombreux pays européens le font également, ainsi que l’Amérique du Nord, et quelques pays d’Asie. D’ailleurs, si la France propose uniquement les médicaments non soumis à ordonnance via internet, ce n’est pas le cas de tous les autres pays puisque certains autorisent la vente en ligne de tous les médicaments, même ceux nécessitant une prescription. On peut citer les Etats-Unis et le Canada, mais aussi plusieurs pays d’Europe : le Portugal, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Suisse, la Norvège, la Suède et la Finlande.

Le cas des opticiens en ligne

On évoque le marché des pharmacies en ligne, mais ce n’est pas le seul métier lié à la santé qui a le droit en France de vendre ses produits sur internet. En effet, les opticiens ont également cette possibilité. De nombreux sites se sont déjà spécialisés dans la vente de lunettes et de lentilles. Le principe est le même que les pharmacies en ligne et que toutes les autres boutiques en ligne.

On va sur le site de l’opticien en ligne, on navigue à travers les différents produits proposés afin de trouver celui qui nous convient le mieux. Puis on sélectionne la paire que nous désirons, en précisant le type de verres, l’amincissement et les divers autres indices permettant d’avoir une monture parfaitement adaptée à notre vue et à notre visage. Sur la plupart des sites, il est d’ailleurs possible de demander d’essayer les lunettes avant de les acheter définitivement. Elles sont alors envoyées à notre domicile et on dispose d’un certain temps pour les essayer puis les renvoyer.

Comme pour les pharmacies en ligne il existe des sites de comparaison d’opticiens en ligne qui permettent d’avoir accès rapidement aux différents prix, et aux avantages et inconvénients de chacune des boutiques. Ces comparateurs sont réellement utiles face au nombre importants d’opticiens en ligne disponibles sur internet. Cela nous permet de gagner du temps et d’être sûrs d’accéder au produit dont on a besoin et au meilleur prix.

Pour gérer un site de vente en ligne de lunettes et de lentilles, il n’est pas nécessaire d’être opticien ni même diplômé dans l’un des métiers de l’optique. Cependant, la délivrance de produits d’optique est toujours soumise au monopole des opticiens ce qui signifie que le gérant doit obligatoirement embaucher un opticien pour délivrer les produits correcteurs. Le secteur des opticiens en ligne et donc également bien encadré par la loi, et il faut posséder certaines certifications pour pouvoir vendre en ligne de tels produits. Les opticiens en ligne sont apparus avant les pharmacies en ligne, mais encore très peu de clients leur font confiance en France, alors que dans d’autres pays comme les Etats-Unis, la vente en ligne de lunettes et de lentilles a explosé.